Toulouse: Ruby Cube, le groupe se remet en selle et en scène

MUSIQUE Le groupe toulousain Ruby Cube vient de sortir un nouveau single et un clip. A voir et à écouter, à 20 Minutes Toulouse, on a aimé…

Beatrice Colin

— 

Le groupe toulousain Ruby Cube.
Le groupe toulousain Ruby Cube. — Alice Smooth

Une dose d’électro et de pop, et pas mal de rock. Ruby Cube, le groupe toulousain aux multiples facettes, sort de son silence deux ans après la sortie de son premier EP Utopia.

Un retour que le groupe signe avec le single Lobsters & Cherries, agrémenté d’un clip qui fait mouche. Et qu’ils défendront dès ce jeudi en public au club parisien Les Bains, mais aussi le 21 mai au Saint des seins dans le cadre du Garotour, avant la scène du Bikini le 4 juin pour le Week-end des Curiosités.

Copains d’enfance, Joseph, Arthur, Eliott, Samson et Christophe, les cinq membres du groupe, ont décidé de passer aux choses sérieuses et de se consacrer entièrement à la musique.

Etudes terminées

« Lorsque nous avons sorti l’EP, ça nous est tombé un peu dessus, on ne se rendait pas bien compte, mais dans le doute, on a voulu terminer nos études », explique Samson, le chanteur dont les intonations rappellent celles d’un Robert Smith.

Un tour de piste plus tard, ils reviennent avec un clip bien léché, tourné dans un hôpital psychiatrique de la banlieue parisienne. Et c’est réussi. On se laisse facilement emporter dans leur univers presque schizophrène.

Conscients de l’impact de l’image aujourd’hui sur la réussite d’un titre, ils ont voulu s’appliquer. « La vidéo a une durée de vie limitée, les réseaux sociaux sont un outil redoutable et c’est dur à gérer sur la longueur », reconnaissent-ils. Mais parfois, un clip peut vous emmener loin.

En attendant de sortir un album, ils peaufinent les titres qu’ils ont en stock, trouvant l’inspiration dans leurs influences communes rock, mais aussi en écoutant du jazz ou du Hip-Hop. Leurs multiples facettes.