Toulouse: La Fnac occupée pendant une heure par des manifestants

FAITS DIVERS Une centaine de personnes ont investi les bâtiments de la Fnac pour proteser contre la loi travail, ce samedi après-midi, à Toulouse...

G.D.

— 

La sortie des manifestants de la Fnac Wilson à Toulouse.
La sortie des manifestants de la Fnac Wilson à Toulouse. — Capture d'écran

Nouvelle opération contre la loi travail. Une centaine d’opposants à cette loi, adoptée par 49.3 cette semaine à l’assemblée nationale, ont occupé, ce samedi après-midi, le magasin de la FNAC Wilson, à Toulouse, selon La Dépêche du Midi. Une action baptisée « Y’a pas d’arrangement ».

L’occupation a duré un peu plus d’une heure, entre 14 h 20 et 15 h 30. Une heure durant laquelle des gendarmes mobiles ont bloqué l’entrée du bâtiment afin d’empêcher 200 autres personnes de rentrer à leur tour.

>> A lire aussi : Les cinq points du projet de loi travail qui coincent

Commerces fermés

Aux alentours, de nombreux commerces ont alors baissé leurs rideaux par précaution, craignant des débordements qui n’ont pas eu lieu, d’après le journaliste du quotidien régional présent sur place.

En concertation avec la police et le directeur du magasion de la Fnac, les manifestatnts du collectif contre la loi Travail ont quitté les lieux en chanson et en faisant une chenille.

A 18 h, le collectif Nuit Debout doit prendre le relais place du Capitole pour des débats quotidiens qui doivent se poursuivre jsuqu’à 23 h.