Lot: Il vole du riz et des pâtes parce qu'il a faim et écope de deux mois de prison ferme

JUSTICE Un jeune sans abri de 18 ans a écopé de deux mois ferme pour avoir volé de quoi se nourrir dans une maison…

B.C.
— 
Dans le rayon d'un supermarché.
Dans le rayon d'un supermarché. — DUCLOS ALEXIS/SIPA

Il n’avait emporté que du riz, des pâtes et une boîte de sardines parce qu’il « avait faim ». Un jeune homme de 18 ans a été condamné jeudi à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors, rapporte France 3 Midi-Pyrénées sur son site.

Etat de nécessité

A la barre, il a expliqué qu’il était entré par effraction dans une maison de Figeac par « nécessité », n’ayant comme objectif que de trouver quelque chose à manger. Le propriétaire des lieux n’avait d’ailleurs pas porté plainte contre le jeune homme, sans domicile et qui vit dans une tente.

Son avocate a comparé sa situation à celle de Jean Valjean dans Les Misérables et fait valoir auprès des juges la jurisprudence en matière d’état de nécessité. Un argument qui n’a pas eu l’écho escompté.