Méthode Dupraz: L'entraîneur du TFC remercie ses joueurs les plus ingérables

FOOTBALL L’entraîneur toulousain assure qu’il a pu affirmer son autorité sur son groupe grâce aux joueurs qu’il a écartés pour leur comportement…

Nicolas Stival

— 

Pascal Dupraz, l'entraîneur du TFC, lors du match de Ligue 1 contre Troyes, le 7 mai 2016 au Stadium de Toulouse.
Pascal Dupraz, l'entraîneur du TFC, lors du match de Ligue 1 contre Troyes, le 7 mai 2016 au Stadium de Toulouse. — R. Gabalda / AFP

Depuis samedi et le succès sur Troyes (1-0), le TFC a enfin quitté la zone de relégation de la Ligue 1. Mais ce n’est surtout pas le moment de se relâcher. C’est le message transmis par Pascal Dupraz à ses hommes, par médias interposés.

>> A lire aussi : SONDAGE. Le TFC va-t-il réussir à se maintenir en Ligue 1?

« Il nous reste un match, une semaine à vivre ensemble, rappelle l’entraîneur du 17e de L1, avant l’ultime déplacement à Angers, samedi. J’attends que personne n’arrive en retard, que tout le monde fasse son travail, que chacun accepte la première sanction qui tombera jeudi, lorsque 18 noms seront couchés sur la feuille de match pour défendre notre place en Ligue 1. »

Tout joueur s’écartant de la ligne sera prié d’aller goûter aux joies du CFA 2 (cinquième division) avec la réserve, comme Machach ou Spajic, deux des principales victimes, avec Pesic et Matheus, de l’arrivée du Haut-Savoyard à la place de Dominique Arribagé, début mars.

>> A lire aussi : Ecarté par Dupraz, expulsé en CFA2… La mauvaise passe de Zinédine Machach

« Le football a quelque chose de vertueux, souligne Dupraz. Certains écarts de certains joueurs m’ont permis d’affirmer mon leadership. Je remercie les garçons qui étaient en retard, c’est arrivé une fois. Je remercie ceux qui ont manifesté leur mécontentement quand ils n’étaient pas sur la feuille de match. C’est arrivé une ou deux fois. »

« Je les remercie car grâce à eux, grâce à leur indiscipline, tous les autres ont pu montrer qu’ils étaient extrêmement disciplinés », explique l’entraîneur du TFC. Malgré ces « remerciements », il y a de fortes chances que les « frondeurs » suivent le match décisif à Angers depuis leur canapé toulousain.