Toulouse: Trois choses à savoir pour bien se préparer à la Zomb'in The Dark

HEMOGLOBINE Les amateurs de morts-vivants et d’hémoglobine peuvent d’ores et déjà s’inscrire à la course d’orientation insolite qui se déroulera un soir de juillet de 2016…

Hugo Murail

— 

Lors de la Zombie Walk toulousaine 2015.
Lors de la Zombie Walk toulousaine 2015. — B. Colin / 20 Minutes

Tous les ingrédients seront réunis le 2 juillet pour une « hémoglobine walk » réussie. Ce jour-là, les promeneurs qui arpenteront les sous-bois de la forêt de Mézens, à la frontière du Tarn et de la Haute-Garonne, pourraient faire de drôles de rencontres.

Un événement rassemblera en effet des fans de zombies et des sportifs. Un drôle de mélange pour une course d’orientation d’une heure en forêt et, pour plonger les participants dans l’ambiance, dans le noir… oui, avec une lampe torche quand même.

C’est quoi une Zomb’in the dark ?

Les zombies ne sont pas là pour faire de la figuration mais bien pour participer à la Zomb’in The Dark. Les morts-vivants, tapis dans les bois, sont là pour attraper les « survivants » et leur ôter des vies, symbolisées par des languettes accrochées à leurs vêtements.

Les survivants, que ce soit en duo ou en solo, engrangeront, eux, leurs points en trouvant des balises. Seuls accessoires à leur disposition : une lampe torche, une boussole et… une carte.

D’où vient cette idée de séjour idyllique ?

Mathieu, président de l’association organisatrice Z-Word Prod a eu une illumination en faisant son jogging : « En courant, j’entendais des bruits venir des arbres et bosquets qui m’entouraient. Je me suis dit que je n’étais certainement pas le seul à qui des bois plongés dans l’obscurité pouvaient faire peur, surtout si on se dit qu’un zombie peut se jeter en travers de notre chemin ! »

C’est en cherchant le sport qui se prêterait le plus au développement d’un climat angoissant que la course d’orientation s’est imposé.

Comment participer à cette effusion d’hémoglobine ?

Cette année, la course du Sud-Ouest se déroulera le 2 juillet donc, dans la forêt tarnaise de Mézens. Cardiaques s’abstenir : un certificat médical est obligatoirement demandé.

Le tarif est de 10 euros pour les licenciés à la Fédération française de course d’orientation, 15 pour les non-licenciés. Les inscriptions sont ouvertes pour les survivants et le 14 mai pour ceux qui veulent courir… en zombies.