VIDEO. TFC: Pascal Dupraz le tacle à la carotide, Luis Fernandez «ne sait pas ce qu’il se passe»

FOOTBALL L’entraîneur du TFC a sévèrement attaqué des dirigeants d’Evian-Thonon-Gaillard, son ancien club, mais aussi Luis Fernandez, conseiller du président d’ETG…

Nicolas Stival

— 

Luis Fernandez au micro de RMC, le 18 mars 2016.
Luis Fernandez au micro de RMC, le 18 mars 2016. — I. Harsin / SIPA

En passe de réaliser l’exploit de maintenir le TFC en Ligue 1, Pascal Dupraz ne pouvait pourtant pas « être complètement heureux » samedi, après le succès sur Troyes (1-0).

>> A lire aussi : Ligue 1: Tombeur de Troyes, le TFC est tout proche du maintien... et c'est un miracle!

En effet, Evian-Thonon-Gaillard (ETG), le club cher à sa famille, et dont il est encore actionnaire, est sur le point de descendre en National, un an à peine après avoir été relégué de L1 en L2.

« On a bafoué l’honneur de mon papa (Jo, l’un des fondateurs d’ETG) qui est décédé en septembre dernier, a glissé Dupraz. Quand on est des imposteurs… Ils sont deux au moins, aidés par un pseudo-recruteur, un pseudo-conseiller du président, illettré… Ils vont faire tomber un club dans les oubliettes du football français. »

L’actuel technicien toulousain ne cite personne mais le président Esfandiar Bakhtiar est forcément visé, de même que Luis Fernandez, le fameux « conseiller », également sélectionneur de la Guinée et consultant sur RMC Info et beIN Sports.

C’est d’ailleurs sur cette chaîne que l’ancien footballeur international a réagi dimanche aux propos de Dupraz : « Je ne sais pas ce qu’il se passe, a-t-il déclaré. S’il est parti d’Evian, c’est qu’il l’a mauvaise. » « Il y a certainement des dossiers, je ne suis pas là pour tout dévoiler, a ajouté Fernandez. Je ne suis pas au courant. »

En procès avec son ancien club

Ancien directeur sportif et entraîneur d’Evian-Thonon-Gaillard, Pascal Dupraz, licencié en juin 2015, est poursuivi par son ex-club, tout comme son fils Julian, ancien directeur des services d’ETG. Initialement programmé le 1er mars, ce procès pour faux et usage de faux en écriture a été renvoyé au 20 septembre 2016.

Fernandez a toutefois glissé un petit tacle au technicien toulousain : « Au moins, qu’il fasse le job, qu’il évite la descente au TFC. La saison dernière, il est descendu avec Evian. Ce serait bien parce que Toulouse est un grand club, une belle ville avec un public remarquable. » Voici enfin un sujet sur lequel les deux hommes peuvent tomber d’accord.