Toulouse: Il fait des pieds et des mains pour se faire embarquer par la police

FAITS-DIVERS Dans la série «tu t'es vu quand t'as bu», il y a ce jeune fêtard qui en a fait des louches pour suivre ses deux amis de beuverie au commissariat...

H.M.

— 

Une soirée alcoolisée dans un bar de Toulousee
Une soirée alcoolisée dans un bar de Toulousee — Frederic Scheiber/20MINUTES

Une belle histoire d’amitié. Ou de beuverie. La soirée s’est mal terminée, dans la nuit de mardi à mercredi, pour trois copains de 21, 22 et 23 ans, en goguette du côté dela place Saint-Pierre, au centre-ville de Toulouse.

Quand ils sont arrivés en approche de chez Tonton, le temple des festayres, ils étaient déjà bien entamés. Au point que le vigile de l’établissement leur a refusé l’accès. Vexés, deux d’entre eux sont revenus agresser le portier, le menaçant avec une bouteille de whisky. Econduits une nouvelle fois, ils ont fait un deuxième come-back, toujours armés de leur bouteille mais aussi de bombes lacrymogènes.

Convoqués au tribunal

Le vigile a fini par appeler la police municipale qui a embarqué les deux excités. Mais avant le départ, le troisième comparse, bien plus calme, s’est signalé aux policiers expliquant qu’il voulait suivre ses amis au commissariat.

Et comme les fonctionnaires lui ont expliqué qu’on n’interpelle pas les gens qui n’ont rien fait, il a décidé de remédier au problème à sa façon. « Il s’est mis en position de fight et a outragé les fonctionnaires », indique une source policière.

>> A lire aussi : Ivre, il urine sur les policiers du haut d'un pont

Le stratagème a fonctionné et le prisonnier volontaire a donc pu visiter les geôles du commissariat avec ses amis. Il est convoqué le 31 août pour une audience de « plaider-coupable ». Ses deux amis comparaîtront le même jour devant le tribunal correctionnel.