Clerc, Poitrenaud et les autres: Quel avenir pour les 19 trentenaires du Stade Toulousain?

RUGBY Au-delà des cas Vincent Clerc et Clément Poitrenaud, le Stade Toulousain compte actuellement 19 joueurs de 30 ans ou plus dans son effectif. L’équipe va être chamboulée d’ici 2017…

Nicolas Stival

— 

Clément Poitrenaud et Vincent Clerc présentent aux supporters du Stade Toulousain la Coupe d'Europe remportée la veille aux dépens de Biarritz, le 23 mai 2010 sur la place du Capitole.
Clément Poitrenaud et Vincent Clerc présentent aux supporters du Stade Toulousain la Coupe d'Europe remportée la veille aux dépens de Biarritz, le 23 mai 2010 sur la place du Capitole. — F. Lancelot / Sipa

A ce jour, le Stade Toulousain compte 19 trentenaires parmi les 42 joueurs qui composent le groupe professionnel. Si l’on incluait à ce total l’arrière Maxime Médard et l’ailier Paul Perez, qui souffleront leurs 30 bougies d’ici la fin de l’année civile, cela représenterait pile la moitié de l’effectif.

17 de ces « vétérans » verront leur contrat s’achever d’ici juin 2017. Cela va entraîner dans les prochains mois un remaniement en profondeur de l’effectif Rouge et Noir, évoqué dès leur intronisation voici moins d’un an par le directeur sportif Fabien Pelous et l’entraîneur général Ugo Mola.

Six départs de trentenaires sont déjà actés au terme du championnat. Mais l’incertitude plane encore sur l’avenir des historiques Clément Poitrenaud, formé à Toulouse, et Vincent Clerc, arrivé de Grenoble en 2002.

Maestri : « quand il y a rupture, c’est un peu comme en amour »

« Nous sommes habitués à vivre ces moments particuliers, surtout lorsqu’on a la chance d’évoluer dans un club qui conserve ses joueurs pendant de longues années, indique le deuxième ligne Yoann Maestri, 28 ans, dont sept déjà passés au Stade. Quand un joueur est là depuis longtemps et qu’il y a rupture, c’est un peu comme en amour, il y a des pots cassés. »

>> A lire aussi : Avec le Castrais Faasalele, le Stade Toulousain tient sa cinquième recrue

Si Poitrenaud ne joue plus guère, Clerc reste un titulaire incontournable sur son aile, comme il l’a encore prouvé lors de la belle victoire contre Toulon, samedi à Nice (10-12). « Le comportement de Vincent sur un terrain est un exemple, confirme Jean-Baptiste Elissalde. Lui comme Clément affichent un excellent état d’esprit. »

« Ce sont des garçons avec qui j’ai beaucoup partagé en tant que joueur pendant dix ans, et qui m’ont beaucoup apporté au quotidien pendant mes premières années de coach, remarque l’ancien demi polyvalent, entraîneur des trois-quarts depuis 2010. Ils étaient mes lieutenants. Je ne suis pas objectif à leur sujet. »

>> A lire aussi : Le duo d'entraîneurs Elissalde-Servat prolonge jusqu'en 2018

Alors qu’il arrivait lui aussi en fin de contrat, Elissalde vient de prolonger jusqu’en 2018, comme son collègue des avants William Servat. « Je suis heureux de resigner, et il y aura des déçus de ne pas continuer avec nous, glisse-t-il. Mais ce ne sont pas mes prérogatives. Même si j’ai communiqué mon avis sportif, bien sûr. »

Selon Midi Olympique, Clerc intéresse Lyon, futur promu en Top 14, ainsi que le Racing 92. Comme lors du départ combiné des emblématiques Yannick Jauzion, Jean Bouilhou et Jean-Baptiste Poux en 2013, une nouvelle page de l’histoire du Stade Toulousain semble sur le point de se tourner.

Ils vont partir en fin de saison : six joueurs

Mélé (30 ans, Grenoble), Picamoles (30 ans, Northampton, Angleterre), Millo-Chluski (33 ans, Perpignan), Flynn (35 ans, Glasgow, Ecosse), Muller (pilier, 30 ans, Perpignan ?), Tialata (pilier, 33 ans, destination inconnue).

Il devrait prendre sa retraite

Imanol Harinordoquy (troisième ligne, 36 ans).

Ils arrivent aussi en fin de contrat : deux joueurs

Clément Poitrenaud (arrière, 33 ans), Vincent Clerc (ailier, 34 ans).

Ils sont sous contrat jusqu’en 2017: huit joueurs

Timoci Matanavou (ailier, 32 ans), Luke McAlister (ouvreur, 32 ans, avec une option pour une année supplémentaire), Toby Flood (ouvreur, 30 ans), Thierry Dusautoir (3e ligne, 34 ans), Grégory Lamboley (2e ligne, 34 ans), Patricio Albacete (2e ligne, 35 ans), Iosefa Tekori (2e ligne, 32 ans), Gurthrö Steenkamp (pilier, 34 ans, avec une option pour une année supplémentaire).

Ils sont sous contrat jusqu’en 2018: deux joueurs

Florian Fritz (centre, 32 ans), Census Johnston (pilier, 34 ans).