Affaire Merah: Ils veulent porter le combat de Latifa Ibn Ziaten au cinéma

CINEMA Deux réalisateurs lancent une opération de financement participatif pour faire aboutir leur projet de documentaire sur Latifa Ibn Ziaten, dont le fils a été assassiné par Merah…

B.C. avec AFP

— 

Toulouse, le 6 décembre 2012. Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad, la première victime de Merah.
Toulouse, le 6 décembre 2012. Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad, la première victime de Merah. — Fred.Scheiber

Le 11 mars 2012, Imad Ibn Ziaten était assassiné par Mohamed Merah parce qu’il avait indiqué dans une petite annonce qu’il était militaire. Depuis, sa mère, Latifa, parcourt le pays pour prêcher le vivre ensemble.

>> A lire aussi : Latifa Ibn Ziaten, la mère d'une victime de Merah, récompensée à Washington pour son courage

Et c’est son combat que deux réalisateurs, Olivier Peyon et Cyril Brody, veulent porter sur grand écran. Pour faire aboutir leur projet, ils ont lancé ce lundi matin une opération de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank.

Une partie des fonds reversée à l’association Imad

« L’idée d’un film de cinéma s’est imposée lorsqu’au-delà de la mère qui place l’amour au centre de son action et derrière "la sainte" qui pardonne à l’assassin de son fils, nous avons identifié une femme capable de passer d’un monde à un autre, d’une cité à un ministère. Une femme sans frontières au sens propre comme au figuré », font valoir les réalisateurs de Latifa, le cœur au combat.

Pour deux euros donnés, un euro sera dédié à la réalisation du film-documentaire, un autre à l’association fondée par Latifa Ibn Ziaten « Imad pour la Jeunesse et la Paix » qui mène le combat contre la radicalisation des jeunes.