Polémique sur la Fête de la Musique à Toulouse: Jack Lang entre dans la danse

CULTURE La polémique sur l’accès réglementé au Capitole pour la Fête de la Musique monte dans les watts. Elle a donné lieu à un tweet clash entre l’incontournable Jack Lang et le maire…

Hélène Ménal
— 
Lors de la Fête de la Musique 2014 à Toulosue.
Lors de la Fête de la Musique 2014 à Toulosue. — Mairie de Toulouse

Le couac sur l’accès au Capitole lors de la Fête de la Musique, le 21 juin, va crescendo. Rappelons que la mairie a annoncé qu’en raison de l’état d’urgence, il faudra se procurer des « pass », via Internet, pour accéder aux concerts de la Place du Capitole, par ailleurs retransmis sur France 2.

>> A lire aussi : Toulouse: Un appel (rusé) au boycott de la Fête de la Musique circule sur Facebook

Depuis cette annonce, un collectif appelle sur Facebook au boycott de la soirée, estimant que cet accès contrôlé n’est pas dans l’esprit de la manifestation. Jean-Luc Moudenc (LR), le maire de la Ville rose, assume de son côté totalement cette disposition de sécurité publique, faisant notamment allusion au souvenir traumatisant de l' affaire Merah.

Echange d’amabilités

Mais la polémique a franchi un cap supplémentaire samedi avec l’intervention de Jack Lang. En tant que « Haute Autorité » en matière de Fête de la Musique il a pris fait et cause sur Twitter contre la mairie de Toulouse.

Une intervention plutôt mal accueillie par Jean-Luc Moudenc, qui a immédiatement riposté dans un registre « haro sur la gauche caviar ».

Normalement, les inscriptions sur Internet ouvriront le 3 mai.