Montauban: Un prêtre reconnaît des attouchements sexuels sur un mineur

JUSTICE Un ex-prêtre qui a exercé dans le Tarn-et-Garonne et à Lyon vient de reconnaître des attouchements sexuels sur un mineur. Les faits se seraient déroulés à Toulouse…

H.M. avec AFP

— 

Illustration hostie
Illustration hostie — MARTIN BERNETTI / AFP

Un ancien prêtre vient de reconnaître avoir « eu des attouchements sexuels sur mineur » lors de sa garde à vue à Montauban. Les faits auraient été « commis durant les vacances 2005 sur Toulouse, dans la sphère familiale », a précisé ce vendredi Alix-Marie Cabot-Chaumeton, la procureure de Montauban.

Après trois jours d’errance à travers champs

L’homme faisait l’objet de recherches très actives depuis lundi. Il avait disparu à la suite des révélations, le samedi 16 avril, de Mediapart. Le site d’information a dévoilé que le prêtre, revenu à la vie laïque après avoir été déchargé de son ministère en 2014, était visé par la plainte d’un père de famille pour « faits d’emprise » sur son fils.

>> A lire aussi : Montauban: L'ex-évêque confirme le comportement indigne d'un curé aux méthodes de gourou

Mais ce n’est pas dans le cadre de cette enquête préliminaire qu’il a été placé en garde à vue jeudi après « être parti à pied à travers champs durant trois jours ». Les enquêteurs s’intéressaient aux déclarations qu’il avait faites à une amie sur des faits de pédophilie. Ceux qu’il a donc fini par reconnaître.

La victime n’a pas encore été entendue et l’ex-prêtre doit être présenté à un juge ce samedi.

>> A lire aussi : Prêtre pédophile: l'évêque d'Orléans révèle une affaire dans le Loiret

«Exfiltré» du diocèse de Lyon

Les révélations de Mediapart comportaient déjà le témoignage d’un adolescent toulousain abusé par l’homme d’Église, qui avait renoncé à porter plainte.

Le site affirmait aussi que le mis en cause avait été « exfiltré » du diocèse de Lyon en 1994, suite à des plaintes de paroissiens et de laïcs.