Tarn: Un premier foyer de grippe aviaire dans un élevage de pintades

AGRICULTURE Un foyer de grippe aviaire H5N9 a été détecté dans un élevage de Labastide-Gabausse, dans le Tarn. Selon les autorités, il n’est pas nécessaire de modifier ses habitudes alimentaires…

N.S.

— 

Un élevage de pintades dans les Landes.
Un élevage de pintades dans les Landes. — Wikimedia Commons

C’est la préfecture du Tarn qui donne l’information, ce mardi matin : un foyer de grippe aviaire a été identifié dans un élevage de pintades, à Labastide-Gabausse, à moins de 20 km au nord d’Albi. Cette influenza est due au virus H5N9, hautement pathogène.

Pour prévenir la propagation de la maladie, toutes les volailles de l’élevage seront abattues, et les bâtiments nettoyés et désinfectés. Par ailleurs, le préfet a décidé d’un périmètre réglementé avec une zone de protection de 3 km autour du foyer, comprenant cinq communes dont Blaye-les-Mines, ainsi que d’une zone de surveillance de 10 km de 19 communes, dont Carmaux. Dans ce périmètre, les exploitations de volailles seront recensées et feront l’objet de visites vétérinaires.

>> A lire aussi : Grippe aviaire: Quatre questions sur le «vide sanitaire» décrété dans le Sud-Ouest

Non pathogène pour l'homme

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), les souches identifiées sont d’origine européenne et non pathogènes pour l’homme. Par conséquent, il n’y a pas lieu pour les consommateurs de modifier leurs habitudes alimentaires.

Cependant, les exploitants et les particuliers ayant des questions techniques sur le sujet peuvent joindre la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations au 05.81.27.53.23 ou 53.12 (du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures) ou envoyer un courriel à ddcspp-spa@tarn.gouv.fr.