Nouvelle Star: Manu Galure porte au firmament les couleurs de la Ville rose

TELE Manu Galure est le dernier Toulousain de l’aventure 2016 de la Nouvelle Star. Mardi soir il interprétera Let’s Dance de David Bowie…

B.C.

— 

Manu Galure, lors du premier prime de la Nouvelle Star 2016
Manu Galure, lors du premier prime de la Nouvelle Star 2016 — Aurélien Faidy / Autofocus-Prod / FremantleMedia / D8

Lors du dernier prime de la Nouvelle Star, mardi dernier, le Toulousain Manu Galure est littéralement tombé du ciel. Dans les pas d’un Higelin en grande forme, il a sorti le grand jeu et a ainsi obtenu son billet pour une semaine de plus au sein du télécrochet de D8.

Seul représentant de la Ville rose encore en lice après l’élimination de Caruso lors du dernier show, mardi soir, il va tenter de séduire le public pour terminer dans les trois chanteurs les plus plébiscités, ce qui lui assurera d’office une place pou les demi-finales.

Profiter de l’aventure

Et pour y parvenir, c’est sur titre anglais qu’il va tenter sa chance, lui qui préfère interpréter des textes dans la langue de Molière. C’est le célèbre et très entraînant Let’s dance de David Bowie qu’il aura la charge de chanter. « Je vais essayer d’inventer des choses », assure le jeune homme de 31 ans.

S’il reconnaît que le départ de Caruso et autres compères a été un coup dur, il profite de l’aventure et se marre avec ceux toujours présents dans le navire. Et, beau joueur, il reconnaît à tous des qualités, lui, le doyen.

« Ils n’ont pas été choisis pour rien, ils savent où ils vont. Ils sont plus jeunes mais je ne suis pas sûr qu’à leur âge j’aurai pu faire la même chose », assure Manu Galure.