Tarn-et-Garonne: Il menottait sa femme au radiateur, un militaire écope de prison avec sursis

JUSTICE Un militaire qui faisait subir à son épouse diverses humiliations a été condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Montauban...

B.C.

— 

Illustration de menottes
Illustration de menottes — SUPERSTOCK / SIPA

La violence psychologique et les humiliations sont parfois terribles. Vendredi, un militaire de 34 ans a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et àun stage contre les violences conjugales par le tribunal correctionnel de Montauban, rapporte La Dépêche du Midi.

Coups et humiliations

L’homme, originaire de Castelsarrasin, avait menotté sa femme au radiateur « pour la maîtriser » au prétexte qu’elle menaçait leur enfant, mais aussi pour « la mater » selon l’avocate de la partie civile.

Mais ce n’est pas les seules violences dont elle a été victime. Selon le quotidien régional, ce sous-officier lui a porté des coups au niveau du ventre alors qu’elle se trouvait enceinte de leur premier bébé et lui faisait subir de nombreuses humiliations.