Toulouse: Mobilisation contre les cambriolages, en forte hausse depuis janvier

SECURITE Pour lutter contre la hausse des cambriolages, les pouvoirs publics déploient un plan sur l’ensemble du territoire du Département…

Béatrice Colin
Dans le cadre de l'opération Tranquilité Vacances, des policiers Nationaux patrouillent aux abords de logements que les propriétaitres ou locataires ont signalés. 23/08/2011 Toulouse
Dans le cadre de l'opération Tranquilité Vacances, des policiers Nationaux patrouillent aux abords de logements que les propriétaitres ou locataires ont signalés. 23/08/2011 Toulouse — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Ne pas laisser de message sur son répondeur indiquant qu’on part à l’autre bout du monde ou laisser sa boîte aux lettres déborder de courrier. C’est l’un des principes rappelés dans les flyers distribués par les forces de l’ordre aux habitants de l’agglomération toulousaine pour les inciter à être vigilants vis-à-vis des cambriolages, surtout à la veille des vacances.

11.500 cambriolages en 2015

D’autant que leur nombre a fortement progressé depuis deux ans a reconnu le préfet de la Haute-Garonne ce mardi lors d’une opération conjointe menée par la police et la gendarmerie à Ramonville.


« Ils sont en hausse de 10 % entre 2014 et 2015 et de 17,65 % depuis le début de l’année. Nous avons mis en place un plan qui passe aussi bien par la prévention, à travers l’information des citoyens, que par la répression », insiste Pascal Mailhos.

Pour attraper les auteurs, des relevés d’empreinte ont été réalisés quasi systématiquement sur les 11.500 cambriolages déclarés l’an dernier. « 20 % des affaires que nous avons traitées ont été élucidées grâce à ces techniques », assure le général Bernard Clouzot, le patron de la gendarmerie qui recense près de 4.500 cambriolages chaque année sur son territoire.

100 cambrioleurs poursuivis par la Justice

De son côté, la police a réussi à interpeller depuis décembre 151 personnes suspectées dans des cambriolages, commis souvent chez des particuliers installés dans des zones résidentielles désertées la journée. « Nous avons aussi un phénomène de cambriolages de logements étudiants. Ils fracturent facilement et en très peu de temps les petites chambrées où ils volent les ordinateurs », explique Jean-Michel Lopez, le directeur départemental de la police nationale.

Quand les auteurs sont interpellés, ils sont souvent jugés rapidement, et les sanctions sont de plus en plus fermes assure le représentant du parquet.

« Sur les 173 procédures ouvertes depuis janvier, 100 ont fait l’objet de poursuites dont 61 % ont été jugés rapidement après leur interpellation », indique le procureur de la République, Pierre-Yves Couilleau.