Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées: Il faudra choisir entre cinq noms, le Pays Catalan s’invite dans la consultation

POLITIQUE La liste initiale de huit noms pour baptiser la nouvelle région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées a été réduite à cinq. La Catalogne n’est plus oubliée…  

Nicolas Stival

— 

Le siège du Conseil régional de la région Midi Pyrenees, à Toulouse.
Le siège du Conseil régional de la région Midi Pyrenees, à Toulouse. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Adieu « Terre d’Oc », « Pays d’Oc » et « Midi » ! Ces trois propositions, parmi les huit émises par le « Comité du nom de la région » pour baptiser la nouvelle entité Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées (LRMP), ne figurent plus parmi les appellations qui seront soumises à une consultation des citoyens.

>> A lire aussi : Quel nom préférez-vous pour la région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées?

Avant l’assemblée plénière du 15 avril, le Conseil régional a transmis ce lundi la liste suivante, qui comprend cinq noms, par ordre alphabétique : Languedoc, Languedoc-Pyrénées, Occitanie, Occitanie-Pays Catalan et Pyrénées-Méditerranée. On observe que la proposition initiale « Occitanie – Roussillon » est devenue « Occitanie – Pays Catalan », beaucoup de ressortissants de la Catalogne du nord se sentant un peu oubliés dans ce processus…

Désormais, place à la nouvelle phase. Lycéens, mais aussi apprentis et élèves des écoles régionales de la deuxième chance vont être amenés à « mener une réflexion sur la nouvelle région, ses compétences et le choix d’un nom », selon le communiqué de la région LRMP.

Une consultation citoyenne du 9 mai au 10 juin

Surtout, du 9 mai midi jusqu’au 10 juin midi, les citoyens vont pouvoir voter, via un formulaire sur le site internet de la région, ou un document inséré dans le magazine de la région et la presse régionale. Ils devront classer les noms par ordre de préférence, d’un à cinq. Pour participer à cette consultation, il faudra avoir plus de 15 ans et habiter la région ou déclarer y avoir des attaches.

Le 24 juin, l’assemblée plénière de la région annoncera le nom définitif, qui sera validé par le Conseil d’Etat avant le 1er octobre.