Toulouse: La «victime» s'était ligotée toute seule dans le bois

FAITS-DIVERS Après enquête, les gendarmes ont démontré que le jeune femme «enlevée» et retrouvée dans un bois de Fenouillet avait tout inventé...

Julie Rimbert

— 

Les gendarmes font des recherches dans la forêt. Illustration
Les gendarmes font des recherches dans la forêt. Illustration — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Son histoire d’enlèvement était inventée de toutes pièces. Après trois jours d’enquête, les gendarmes de la section de recherche de Toulouse ont démontré que l’enlèvement d’une jeune femme de 21 ans lundi, retrouvée mardi après-midi attachée à un arbre dans un bois de Fenouillet, près de Toulouse, n’était qu’affabulation.

>> A lire aussi : Toulouse: Une jeune fille de 21 ans retrouvée ligotée dans un bois

Fragile psychologiquement

Selon une source proche de l’enquête, la jeune femme, fragile psychologiquement, aurait inventé cette histoire d’enlèvement pour « attirer l’attention ». Dès mardi, les enquêteurs étaient sceptiques quant au scénario avancé par cette jeune femme. « Elle indiquait avoir été enlevée par un homme en noir, portant une cape, circulant dans un 4x4 noir, précise cette source. Elle disait que cet homme l’avait emmenée dans une maison, avant de l’abandonner avec son portable dans la forêt où elle aurait passé la nuit ».

Après vérification des éléments matériels, de la téléphonie et auprès l’entourage de la jeune femme, les enquêteurs ont acquis la certitude que cette histoire d’enlèvement ne tenait pas debout.