Toulouse: Le guetteur du réseau de stups demande par erreur l'aide des policiers

FAITS DIVERS Alors qu'il voulait se renseigner sur la présence de policiers dans le quartier, un guetteur impliqué dans un trafic de stup s'est adressé à eux sans le savoir...

B.C.

— 

Illustration: des policiers en civil munis d'un brassard «police».
Illustration: des policiers en civil munis d'un brassard «police». — FRANCK LODI/SIPA

Il ne fera pas carrière dans le trafic de stupéfiants, ou sinon il faut qu’il prenne une option « physionomiste » lors de sa formation.

Alors qu’il faisait le guet dans le quartier La Faourette pendant que ses employeurs menaient leurs petites affaires illicites, un « chouffeur » de 22 ans a commis un gros impair dimanche soir, vers 23h.

Il a terminé au poste

Voulant s’assurer que les policiers n’étaient plus dans les parages, il s’est adressé à un groupe d’hommes, qu’il pensait certainement être des habitants du quartier, et leur a demandé si la voie était libre.

Manque de pot ou plutôt de jugeote, ses interlocuteurs n’étaient autres que des représentants des forces de l’ordre. Incognitos, ils étaient en jean et sweat à capuche. Le jeune homme a terminé au poste et a été placé en garde à vue. Comme dit le proverbe… l’habit ne fait pas le moine.