Ariège: On coupe l'éclairage devant son entreprise, il fracasse le bureau d'un élu à coups de masse

FAITS DIVERS Un homme n’a pas supporté que l’éclairage public soit éteint dans la zone où se trouve son entreprise et s’en est pris au président de la communauté de communes du Pays de Mirepoix…

B.C.
— 
La commune de Mirepoix, en Ariège.
La commune de Mirepoix, en Ariège. — B. Lewis

Journée électrique, mercredi dernier, à Mirepoix. Jean-Jacques Michau, le président de la communauté de communes s’en souviendra longtemps. En milieu d’après-midi, il a vu débarquer dans son bureau un homme surexcité, armé d’une masse.

Hurlant, il s’est mis à fracasser le bureau, les armoires et la vitre qu’il a fait voler en éclats, rapporte la Gazette Ariégeoise sur son site Internet. L’élu a confié à l’hebdomadaire « avoir vu sa dernière heure arriver ».

Placé en garde à vue

Un accès de violence déclenché par l’extinction de l’éclairage public la nuit dans la zone d’activités où est implantée son entreprise. Pour des soucis d’économie et d’empreinte écologique, la collectivité avait décidé de ne plus éclairer 24h/24 sur cette partie du territoire.

La gendarmerie, que l’entrepreneur avait vraisemblablement avertie de ses projets, est rapidement intervenue. L’homme a été placé en garde à vue et devrait être jugé rapidement devant le tribunal correctionnel de Foix.