Toulouse: Des mamies fabriquent des doudous à la demande

SOCIETE L’association toulousaine Les doudous by mamies propose des peluches uniques fabriquées par des mamies expertes...

Julie Rimbert

— 

Des mamies toulousaines cousent les doudous imaginés par les enfants.
Des mamies toulousaines cousent les doudous imaginés par les enfants. — Les doudous by mamies

Derrière ces peluches collectors, l’idée est de mettre en avant le savoir-faire des personnes âgées et de créer du lien social. L’association toulousaine Les Doudous by mamies propose aux parents d’envoyer le dessin du doudou imaginé par leur progéniture qui sera ensuite confectionné par les mains expertes de grands-mères.

Une vingtaine de mamies recrutée

Valérie Fournié, l’un des fondatrices de l’association créée en mars 2015 avec Sabine Nicol, n’était pourtant pas une adepte du crochet. « Ma grand-mère était couturière mais je ne m’intéressais pas à cette discipline avant de lancer ce projet, raconte cette ancienne salariée dans l’événementiel. J’ai en revanche toujours été passionnée de l’entreprenariat social, les projets collaboratifs, le mouvement des makers et tout ce qui touche aux aînés ».

>> A lire aussi : Toulouse: Allô Bernard ressuscite le concierge à l'échelle d'un quartier

Cette quinquagénaire démarche alors les personnes âgées de la Ville rose, des maisons de retraite en passant par les mamies isolées et même les réseaux de conciergeries comme d’allô Bernard. Elle a déjà comme partenaires deux maisons de retraite du centre-ville de Toulouse, soit une vingtaine de mamies motivées. Les couturières ne perçoivent pas de salaire pour leurs travaux mais sont remerciées par des avantages en nature comme une séance de coiffeur à la maison de retraite.

Près de 150 doudous réalisés

« Elles cousent lors d’ateliers que j’organise dans les établissements et si cela les botte, elles peuvent poursuivre leur travail chez elles, explique Valérie Fournié. Une fois la tâche terminée, le doudou est envoyé à l’enfant avec une petite étiquette munie d’un QR code pour expliquer qui l’a fabriqué. C’est une manière de redonner aux seniors une place dans la société ».

C’est pour rencontrer les autres résidentes de sa maison de retraite et parce qu’elle aime la couture que Pilar, une mamie de 82 ans a accepté de créer des doudous. « Cela fait cinquante ans que je couds donc je travaille vite et bien, raconte Cette dame de 82 ans qui a travaillé dans le secteur social. J’ai réalisé notamment beaucoup de doudous en forme d’anges que les parents ont l’air d’apprécier. C’est agréable de se sentir utile ».

Près de 150 doudous ont déjà été réalisés par l’association, vendus à partir de 20 euros.

Une partie de fonds reçus par l’association est aussi reversée à deux associations pour les enfants : L’Enfant Bleu et Rêves de gosses.

L’association sera présente à la Foire de Toulouse, le dimanche 17 avril de 10h à 12h pour un atelier de création de doudous en famille.