Toulouse: Plusieurs lycées bloqués par des élèves opposés à la Loi Travail

SOCIAL Des barrages filtrants ont été installés à l’entrée de certains lycées toulousains en amont de la manifestation contre le projet de Loi Travail…

B.C.

— 

Lors de la manifestation du 9 mars à Toulouse. Selon la police, 10 000 personnes ont marché contre la loi El Khomri, 20 000 selon les organisateurs.
Lors de la manifestation du 9 mars à Toulouse. Selon la police, 10 000 personnes ont marché contre la loi El Khomri, 20 000 selon les organisateurs. — B. Colin / 20 Minutes

« El Khomri t’es foutue, la jeunesse est dans la rue ». Ce jeudi matin, plusieurs lycées toulousains sont bloqués par les élèves. Que ce soit aux Arènes, à Berthelot ou à Saint-Sernin, des barrages filtrants ont été mis en place dans le cadre de la mobilisation contre la Loi El Khomri.

Dans certains établissements, aucun élève n’a pu rentrer en cours. A Berthelot, selon les élèves, seulement 10 % des effectifs sont à l’intérieur de l’établissement.

Tous se sont donné rendez-vous à 13 h, place Jeanne-d’Arc pour manifester aux côtés des étudiants. Le cortège doit passer par Matabiau avant de repartir vers la place du Capitole.

Les jeunes rejettent les modifications faites et demandent le retrait total du projet de réforme du Code du travail envisagé par le gouvernement.

Le 9 mars dernier, la jeunesse était déjà très présente aux côtés des salariés au cours de la manifestation qui a réuni entre 10.000 (selon la police) et 20.000 personnes (selon les organisateurs). Elle a décidé de se mobiliser tous les jeudis, quant aux salariés ils sont à nouveau attendus dans la rue le 31 mars.

>> A lire aussi : Loi travail: Près de 20.000 manifestants dans les rues de Toulouse