Le frère de Merah et un autre homme seront jugés en cour d'assises spéciales

JUSTICE Le frère du «tueur au scooter» et un autre complice présumé dans les tueries sanglantes de Toulouse et Montauban seront jugés aux assises…

H.M. avec AFP
— 
Abdelkader Merah lors de son arrestation  en mars 2012
Abdelkader Merah lors de son arrestation en mars 2012 — Christophe Ena/AP/SIPA

Quatre ans après les tueries de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban, son frère aîné, Abdelkader Merah, vient d’être renvoyé devant les assises spéciales pour « complicité d’assassinats ».

>> A lire aussi : Abdelkader Merah était-il lui aussi sur le point de commettre un attentat?

La décision des juges antiterroristes, qui bat un peu en brèche la théorie du loup solidaire et s’avère conforme aux réquisitions récentes du parquet de Paris, concerne aussi Fettah Malki, soupçonné d’avoir procuré un pistolet-mitrailleur Uzi et un gilet pare-balles au « tueur au scooter ».

Non-lieu pour un troisième homme

Un non-lieu a en revanche été rendu pour Mohamed Mounir Meskine qui état soupçonné d’avoir aidé les deux frères à voler le scooter qui a servi aux trois attaques.

Mohamed Merah avait abattu à Toulouse le 11 mars 2012 un militaire puis, le 15 mars, deux parachutistes de Montauban.

Le 19 mars, il assassinait dans une école juive de Toulouse un professeur et ses deux fils, ainsi qu’une élève de 8 ans. Il avait été abattu le 30 mars par les forces de l’ordre.

>> A lire aussi : Une nouvelle mise en examen pour Abdelkader Merah

Vendredi, Toulouse s’apprête à commémorer ce vendredi le souvenir des victimes des tueries de la Ville et Montauban.