Affaire Merah: Quatre ans après l’assassinat de son fils, Latifa Ibn Ziaten a reçu la Légion d’honneur

SOCIETE Mère d’une victime de Mohamed Merah, Latifa Ibn Ziaten a été décorée de la Légion d’honneur, vendredi. Elle mène de nombreuses actions contre l’extrémisme…

N.S. avec AFP

— 

Latifa Ibn Ziaten au côté de la maire de Paris Anne Hidalgo pour une cérémonie devant l'Hyper Cacher attaqué un an plus tôt, le 9 janvier 2016 à Paris.
Latifa Ibn Ziaten au côté de la maire de Paris Anne Hidalgo pour une cérémonie devant l'Hyper Cacher attaqué un an plus tôt, le 9 janvier 2016 à Paris. — E. Lichtfeld / Sipa

Quatre ans après, jour pour jour. Latifa Ibn Ziaten a été faite chevalier de la Légion d’honneur par le président de la République François Hollande, vendredi à l’Elysée. Le 11 mars 2012, son fils Imad était tué à Toulouse par Mohamed Merah.

Le soldat a été la première victime du tueur au scooter, qui a assassiné quatre jours plus tard deux parachutistes à Montauban, au nom du djihad. Merah a ensuite abattu trois enfants juifs et le père de deux d’entre eux, le 19 mars à l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse.

>> A lire aussi : Quatre ans après la mort de son fils, Latifa Ibn Ziaten poursuit sa croisade contre les extrémismes

Depuis ce drame, Latifa Ibn Ziaten parcourt la France pour lutter contre la radicalisation des jeunes. Elle a notamment créé l’Association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix. Voici une décoration qui ne souffre aucune contestation.

>> A lire aussi : La France, l'Arabie Saoudite, et une embarrassante Légion d'honneur