Loi travail: Près de 20.000 manifestants dans les rues de Toulouse

PROJET LOI EL KHOMRI Près de 20.000 personnes ont manifesté mercredi à Toulouse contre le projet de loi de réforme du Code du travail…

Béatrice Colin

— 

Lors de la manifestation du 9 mars à Toulouse. Selon la police, 10 000 personnes ont marché contre la loi El Khomri, 20 000 selon les organisateurs.
Lors de la manifestation du 9 mars à Toulouse. Selon la police, 10 000 personnes ont marché contre la loi El Khomri, 20 000 selon les organisateurs. — B. Colin / 20 Minutes

Manif pluvieuse, manif heureuse. Malgré les trombes d’eau, près de 10.000 personnes selon la police, 20.000 selon les organisateurs, ont marché dans les rues de la Ville rose contre le projet de loi El Khomri.

>> A lire aussi : Qui sont les portes drapeaux de la jeunesse aujourd'hui?

Jeunes, retraités, salariés, mais aussi des élus socialistes ont bravé les éléments, prêts à marquer leur opposition à laréforme du Code du travail proposée par le gouvernement.

A la pointe de la révolte, de nombreux étudiants. « Nous avons peur pour notre avenir, cette flexibilité on n’en veut pas et on manifestera tant qu’il y en aura besoin » clame Lucas, un élève de Terminale du lycée de Jolimont venu avec des camarades d’autres établissements de la Ville rose.

Sous leur parapluie, tout de rouge vêtus, Gisèle, retraitée, et Christian, salarié, se sentent « très concernés ». « C’est une attaque contre les conditions de travail, que ce soit sur les horaires, les contrats ou la flexibilité. Et le fait que ce soit un gouvernement de gauche qui veuille la mettre en place, c’est encore pire, c’est une trahison », critique le couple.

La manifestation s’est dispersée dans le calme du côté du Palais de Justice vers 13 h 30.

Dans la région, plusieurs autres manifestations ont été recensées, à Pamiers où 2.000 personnes ont répondu à l’appel des organisations syndicales, à Tarbes (3.000), Albi (1.500), Castres (1.500) ou encore Auch (600).