VIDEO. Avec «Hors Jeu 2016», le rugby féminin va s’afficher dans les rues de Toulouse

INITIATIVE Le projet « Hors Jeu 2016 » veut populariser le rugby féminin à travers, notamment, une campagne d’affichage dans les rues et le métro de Toulouse…

Nicolas Stival

— 

Le projet « Hors Jeu 2016 » pour populariser le rugby féminin s’affichera dans les rues de Toulouse du 28 avril au 28 mai 2016.
Le projet « Hors Jeu 2016 » pour populariser le rugby féminin s’affichera dans les rues de Toulouse du 28 avril au 28 mai 2016. — Le Studio Français

Sortir le rugby féminin et le Top 8, le championnat d’élite français, de l’anonymat. C’est l’objectif du projet « Hors Jeu 2016 ». Ces promoteurs ont choisi le 8 mars et la journée internationale des droits des femmes, pour lancer une opération de financement participatif dans l’optique d’une grande campagne médiatique.

Le projet «Hors Jeu 2016» s'affichera dans les rues de Toulouse du 28 avril au 28 mai 2016.

Celle-ci se matérialisera à Toulouse du 28 avril au 28 mai, avec l’installation de 15 portraits grand format dans les rues, 80 affiches sur les quais du métro et 350 autres sur les bus. Les clichés, sur lesquelles on retrouvera notamment des joueuses du Stade Toulousain (STRF) et de Blagnac-Saint-Orens (Bsorf), sont l’œuvre de la photographe Yona Maasen.

« Sur chaque photo, on retrouvera la question "Qui suis-je ?", explique Xavier Larroque, le directeur du projet. Il suffira de se rendre sur le site www.horsjeu2016.fr pour avoir la réponse. » Ensuite, l’expo se fera itinérante dans la région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées d’août à novembre.

L’initiative est soutenue par Daniel Herrero, mythique entraîneur toulonnais devenu consultant, et Isabelle Ithurburu, journaliste spécialiste du rugby sur Canal +. Tous deux se sont livrés à un jeu de questions-réponses sur l’ovalie féminine française. Ils n’ont pas forcément brillé, mais essayez à votre tour, pour voir…