Aude: Accusés d'avoir volé et torturé des brebis, ils écopent de peines de prison

JUSTICE Trois jeunes de Castelnaudary ont été condamnés pour avoir volé en mai dernier des bêtes au lycée agricole de leur commune…

B.C.

— 

Illustration d'un troupeau de brebis.
Illustration d'un troupeau de brebis. — LCHAM/SIPA

Le 26 mai 2015, lorsque la responsable de l’exploitation du lycée agricole de Castelnaudary arrive au hangar qui abrite le troupeau de brebis, elle découvre une scène d’horreur. Plusieurs animaux ont été lacérés de coups de couteau, et des bêtes manquent à l’appel.

Mardi, les auteurs de ces sévices comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour vols et actes de cruauté envers les animaux. C’est chez ces trois jeunes hommes, déjà connus de la justice à l’époque des faits, qu’avaient été retrouvés onze agneaux du troupeau le lendemain.

Relaxés pour les sévices au bénéfice du doute

Les gendarmes de l'Aude avaient découvert dans une cour les animaux parqués, les boucles d’identification leur ayant été arrachées pour ne pas que l’on puisse les identifier. Ils comptaient les revendre à des agriculteurs.

CASTELNAUDARY : SCÈNE D'HORREUR DANS LA BERGERIE D'UN LYCÉE AGRICOLE Des brebis lacérées à coup de couteau. Retour...

Posté par Gendarmerie de l'Aude sur jeudi 28 mai 2015

Lors de leur arrestation, ils ont reconnu les vols, mais pas les sévices, se renvoyant la balle. A défaut de pouvoir désigner celui qui a commis ces violences gratuites, les juges n’ont pas retenu la qualification de sévices graves sur animaux. Mais ils ont été reconnus coupable du vol et ont écopé de peines allant de « cinq mois avec sursis à trois mois ferme » selon le quotidien L'Indépendant.

Ils vont aussi devoir verser des dommages et intérêts au lycée et l'euro symbolique à la fondation Brigitte Bardot et l’association 30 Millions d’amis qui s’étaient constituées parties civiles.