Victoires de la musique classique: Le pianiste Bertrand Chamayou sacré à domicile

CULTURE Le pianiste toulousain Bertrand Chamayou a reçu la Victoire de l’artiste de l’année mercredi soir à la Halle aux grains de Toulouse…

N.S. avec AFP

— 

Le pianiste Bertrand Chamayou reçoit une Victoire de la musique classique des mains de Claire Chazal et Frédéric Lodéon, le 24 février 2016 à la Halle aux grains de Toulouse.
Le pianiste Bertrand Chamayou reçoit une Victoire de la musique classique des mains de Claire Chazal et Frédéric Lodéon, le 24 février 2016 à la Halle aux grains de Toulouse. — R. Gabalda / AFP

Après 2011, Bertrand Chamayou a décroché mercredi soir sa deuxième Victoire de la musique classique, lors de la cérémonie organisée à la Halle aux Grains de Toulouse. Le pianiste de 34 ans a confié son émotion de « recevoir une Victoire dans sa ville natale ».

Le Toulousain est aujourd’hui un des meilleurs ambassadeurs de « l’esprit français » en musique, avec un jeu élégant et sensuel et un goût des aventures musicales, comme le marathon Liszt qu’il a joué en 2011, exécutant en une soirée les trois cahiers des Années de Pèlerinage du compositeur. Cette année, il s’est lancé dans une intégrale au piano de Maurice Ravel ( label Erato), qu’il donne aussi en concert en tournée.

>> A lire aussi: Voici pourquoi, cette année, on ne zappera pas lors des Victoires de la musique classique

Côté féminin, c’est la mezzo Karine Deshayes qui a été récompensée. Les « Révélations » de l’année sont la jeune trompettiste Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans.

Présentées pour la première fois par Claire Chazal aux côtés de Frédéric Lodéon, les Victoires de la musique classique ont attiré 1,6 million de téléspectateurs, contre 1,5 million en 2015, selon France 3. Diffusée en direct, elles ont atteint 7,7 % de part d’audience, soit la meilleure performance depuis 2010.