Les salariés d'Airbus vont désormais pointer en bleu de travail

SOCIAL La direction d’Airbus a confirmé que le nouveau système de pointage serait mis en service en avril…

B.C. avec AFP

— 

Un salarié d'Airbus sur une chaîne de montage à Colomiers.
Un salarié d'Airbus sur une chaîne de montage à Colomiers. — Fred.Scheiber

Ce qui n’était qu’un projet devrait devenir une réalité en avril prochain dans les usines toulousaines d’Airbus, mais aussi de Nantes et Saint-Nazaire.

La direction de l’avionneur européen a confirmé la mise en place d’une nouvelle procédure de pointage sur ses chaînes pour « améliorer sa productivité » afin de faire face à la montée en cadence de sa production d’appareils.

>> A lire aussi : Des salariés d’Airbus remontés contre le projet de pointage en bleu de travail

« Nous avons des augmentations de cadence de livraison qui sont significatives et l’ensemble des fonctions sont orientées vers cet objectif majeur », a justifié Marc Jouenne, le directeur des ressources humaines d’Airbus France. Pour y parvenir, les personnels des ateliers devront désormais pointer matin et soir en bleu de travail, alors qu’aujourd’hui ils le font en arrivant, dans leur tenue civile.

Compensations financières

Le projet prévoit en contrepartie de ce temps d’habillage non comptabilisé, soit près de 20 minutes par jour, une compensation de 60 euros par mois et de trois jours à récupérer par an.

Une mesure rejetée par les syndicats CGT et CFDT, à l’origine du débrayage de près de 400 salariés à Nantes mardi dernier. Elle sera présentée aux instances représentatives lors d’un comité central d’entreprise le 24 février. Ce projet, mis en place en avril, concerne selon la direction 6.000 compagnons travaillant sur les chaînes de production.