TFC-Nantes: Héros du match, le gardien Alban Lafont blessé pour plusieurs semaines?

FOOTBALL Auteur de plusieurs arrêts de classe contre Nantes, Alban Lafont est sorti, blessé, à un quart d'heure de la fin. Une mauvaise nouvelle de plus pour le TFC...

Nicolas Stival

— 

Alban Lafont, le gardien du TFC, s'est blessé lors du match de Ligue 1 contre Nantes, le 6 février 2016 à Toulouse.
Alban Lafont, le gardien du TFC, s'est blessé lors du match de Ligue 1 contre Nantes, le 6 février 2016 à Toulouse. — P. Pavani / AFP

Après le triste nul à domicile contre Nantes (0-0), l’opération maintien du TFC est plus mal engagée que jamais. Avec six points de retard sur le premier non relégable, l’avant-dernier de Ligue 1 pourrait perdre ses dernières illusions en cas de contre-performances à Montpellier puis contre le GFC Ajaccio, ses deux prochains adversaires. Deux concurrents directs...

En outre, les Toulousains devraient disputer ces rencontres sans leur gardien titulaire Alban Lafont, sorti à la 75e minute. D'après son entraîneur Dominique Arribagé, et en attendant des examens complémentaires, le tout jeune portier de 17 ans était touché au psoas, un muscle de l’aine. Or, soigner une blessure musculaire prend souvent quelques semaines…

Des arrêts de grande classe

Cette absence sera d’autant plus dommageable que Lafont a été le meilleur Violet samedi soir. « Alban a fait un gros match, cela aide parfois pour tenir dans des situations difficiles», observe Arribagé. Le benjamin des gardiens de l’élite, toutes époques confondues, a réalisé plusieurs arrêts de classe, en particulier sur une reprise d’Adryan (66e) et sur une tête d'Emiliano Sala (73e).

Goicoechea à la relance

Il a été remplacé lors du dernier quart d’heure par Mauro Goicoechea. L’Uruguayen, recruté à l’été 2015 à Arouca (L1 portugaise), était le titulaire en début de saison, avant de perdre sa place pour avoir enchaîné quelques bévues. Après le départ d’Ali Ahamada en Turquie en janvier, Goicoechea devrait garder les buts toulousains lors des prochains matchs, sauf si Arribagé opte pour Marc Vidal (24 ans) ou le tout jeune Numan Bostan (18 ans). Décidément, ce championnat ressemble à un long chemin de croix pour le TFC.