Aveyron: La soirée tourne mal, un homme séquestré et torturé par une mère et sa fille

FAITS DIVERS Le village d’Ayssènes, en Aveyron, a été le cadre de faits sordides au cours d’une soirée arrosée. Un homme originaire de la région toulousaine a été gravement blessé…

N.S.

— 

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Une soirée alcoolisée, dans un gîte situé près du village d’Ayssènes, en Aveyron, a tourné à la séquestration et à la scène de torture pour un homme originaire de la région toulousaine.

Les faits, qui n’ont pas encore été totalement éclaircis, remontent à la nuit du 27 au 28 janvier, mais ils ont été révélés lundi soir par Midi Libre.

Blessé à l’arme blanche

Le trentenaire se trouvait dans ce logement en compagnie de deux femmes âgées d’une soixantaine et d’une trentaine d’années, mère et fille, elles aussi originaires d’une autre région. Le duo a tenté de voler de l’argent à l’homme, avant de le séquestrer puis de le torturer.

Après s’en être pris à leur victime à l’arme blanche, les deux femmes ont contacté une société d’ambulance. Le blessé, touché aux poumons, a été conduit dans un état grave à l’hôpital de Millau, qui a alerté la gendarmerie.

Les suspectes risquent de dix à trente ans de prison

Hors de danger, la victime serait désormais hospitalisée à Toulouse. L’affaire a été transmise au pôle d’instruction de Montpellier, où la maire et la fille sont en détention provisoire.

Selon Midi Libre, elles devront répondre de « séquestration, torture et actes de barbarie », ce qui pourrait leur valoir de dix à trente ans de prison.