Crèches : la mairie en remet une couche

- ©2007 20 minutes

— 

Pour certains parents, le casse-tête de la rentrée reste celui de trouver une place en crèche. Si Toulouse est bien dotée, tous les parents n'arrivent pas à faire garder leurs enfants. Sur les 18 000 pitchouns toulousains de moins de 3 ans, 7 630 bénéficient d'un mode d'accueil traditionnel : crèches associatives ou privées (18 %), publiques (34 %) ou assistantes maternelles (25 %). Près de 15 % sont déjà scolarisés.

Forte des 600 places créées depuis 2001, la municipalité de Toulouse annonce l'ouverture de 200 places supplémentaires d'ici à mars 2008. Le centre-ville, notamment du côté de Saint-Aubin, ou encore les nouveaux quartiers comme celui de la Vache, Niel ou Borderouge seront les mieux dotés. Au total, cinq nouvelles structures vont être créées et trois autres agrandies. « Nous lançons aussi le recrutement de cinquante assistantes maternelles. En six ans, nous avons augmenté leur nombre de 11 % », souligne Françoise de Veyrinas, adjointe au maire en charge des Affaires sociales.