Toulouse: Il agresse un pompier qui le soignait et prend huit mois de prison

JUSTICE Un homme de 35 ans, condamné pour s’en être pris à un pompier à Toulouse, a toutefois été relaxé du délit d’apologie d’actes de terrorisme…  

N.S.

— 

Illustration d'un véhicule de pompiers.
Illustration d'un véhicule de pompiers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Huit mois de prison pour outrages et menaces de mort, alors que douze mois étaient requis par le procureur. C’est la peine à laquelle le tribunal correctionnel de Toulouse a condamné un homme de 35 ans, rapporte La Dépêche du Midi dans son édition de dimanche.

Tout a commencé dans une agence de La Poste

L’affaire remonte au 10 décembre. Le trentenaire s’en était d’abord pris à un agent de La Poste, route de Seysses, car il était mécontent d’être dirigé vers un guichet automatique. Touché dans la bagarre qui s’en était suivie, le client irascible avait alors appelé les pompiers.

Conduit au CHU de Purpan, mais toujours pas calmé, il avait déploré la qualité des soins et avait agressé l’un des pompiers, copieusement insulté au passage. Avant de repasser par la case prison, cet homme avait déjà été condamné sept fois, dont cinq pour menaces de mort.

En revanche, il n’a pas été reconnu coupable d’apologie d’actes de terrorisme, un délit pour lequel il était également jugé.