Toulouse: Comme Maxime Medard, vous pouvez donner votre sang pour les autres

SANTE Jusqu’à samedi, une collecte de sang est organisée au Capitole pour faire face aux besoins quotidiens des hôpitaux…

M. Billy et B. Colin

— 

L'arrière du Stade Toulousain, Maxime Médard, parrain de l'édition 2016 Mon Sang pour les autres, au Capitole jusqu'à samedi 23 janvier.
L'arrière du Stade Toulousain, Maxime Médard, parrain de l'édition 2016 Mon Sang pour les autres, au Capitole jusqu'à samedi 23 janvier. — B. Colin / 20 Minutes

Comme 30 % des gens qui se présentent au Capitole pour participer à la campagne « Mon sang pour les autres », Maxime Médard a donné mercredi son sang pour la première fois. Parrain cette édition 2016, l’arrière du Stade Toulousain a répondu à l’appel de l’Etablissement français du sang (EFS) et du Rotary, organisateurs de l’opération.

 

« C’est important de donner de notre temps dès qu’on peut le faire pour une association ou une bonne cause », a souligné le rugbyman, venu avec son frère qui l’a sensibilisé au sujet.

Besoin de 1.000 dons quotidien dans la région

L’an dernier, comme lui, 3.181 donneurs ont participé à cette collecte sous les ors de la salle des Illustres. « Pour répondre aux établissements de soins, nous avons besoin au quotidien sur la région de 900 à 1.000 dons. Pour nous, ce genre de campagne est l’équivalent des besoins de sang pour trois jours », explique Priscilla Agostini de l’EFS Pyrénées-Méditerranée.

Après la vague de mobilisation post-attentats, suivie des vacances de Noël, les organisateurs espèrent que les Toulousains répondront présents. Pour les accueillir près de 400 bénévoles se relaient au cours des quatre jours de collecte, ainsi que quarante infirmières et médecins. Et pour récompenser ceux qui ont franchi le pas, jeudi une collation concoctée par le cuisinier du Bibent leur sera distribuée. Vendredi et samedi, ils pourront découvrir une exposition de Ferrari et voitures anciennes, ainsi qu’une parade de Harley Davidson.