PSG-TFC: «On ne pense pas à en prendre cinq, mais ça peut arriver», avoue Arribagé

COUPE DE FRANCE Trois jours après avoir posé des problèmes au PSG en Ligue 1, le TFC se rend à Paris, mardi en Coupe de France. Dominique Arribagé et ses joueurs ne veulent pas revivre le cauchemar de novembre…

Nicolas Stival

— 

Le 7 novembre 2015 au Parc des Princes, le PSG avait écrasé le TFC de Pavle Ninkov lors d'un match de Ligue 1 (5-0).
Le 7 novembre 2015 au Parc des Princes, le PSG avait écrasé le TFC de Pavle Ninkov lors d'un match de Ligue 1 (5-0). — T. Camus / AP / Sipa

Comme prévu, le TFC a perdu le premier volet de la trilogie face au Paris-Saint-Germain, samedi au Stadium en Ligue 1 (0-1). Mais la façon dont les Toulousains ont bousculé les Parisiens leur donne un nouvel espoir, avant de lancer la contre-attaque mardi soir au Parc des Princes, en seizième de finale de Coupe de France. Les deux équipes se retrouveront, toujours dans la capitale, le 27 janvier en demi-finale de Coupe de la Ligue.

Le mauvais souvenir de novembre

« A Paris, ce sera forcément plus compliqué, ce ne sera pas la même histoire, juge Dominique Arribagé. A nous d’être à la hauteur. » Sinon, les Violets et leur entraîneur risquent de repartir pour le Capitole avec un supplément de bagages, comme le 7 novembre en L1 (5-0). « On ne pense pas à en prendre cinq, mais ça peut arriver, admet le technicien. Les Parisiens auront à cœur de nous faire exploser chez eux. »

Sur une pelouse plus digne de leur standing que celle du Stadium, les hommes de Laurent Blanc, toujours invaincus cette saison face aux autres équipes françaises, monopoliseront bien sûr le ballon. Les Toulousains essaieront de les contrer aussi bien que samedi en première mi-temps, avec si possible la réussite en plus.

« Ce match a prouvé que nous pouvions battre le PSG, assène Steeve Yago. Il faudra mettre deux ou trois fois plus d’envie. » Le défenseur pourrait faire partie des nouvelles têtes lancées par Arribagé, dans le cadre d’un « turnover » rendu nécessaire par un calendrier insatiable, cinq jours avant un déplacement en L1 à Monaco.

Arribagé fait tourner son effectif

Goicoechea remplacera ainsi Lafont dans les buts, alors que les défenseurs Diop, Tisserand et Somália, titulaires samedi et ménagés ce coup-ci, ne feront pas le voyage à Paris, à la différence des revenants Ninkov et Didot. L’entraîneur toulousain n’a pas voulu indiquer s’il reconduirait une arrière-garde à trois joueurs, comme au Stadium.

Mais il a admis sans peine que la rencontre la plus importante de la semaine restait le déplacement en Principauté, dimanche en L1. Une prestation intéressante lors d’un match de gala ne doit pas faire oublier la réalité du TFC, avant-dernier du championnat.