Le PSG deux fois, l'OM, Monaco... Le TFC va vivre un janvier de folie

FOOTBALL Toulouse va disputer six matchs en trois semaines, dont deux affiches contre Paris et des rencontres face à Marseille et Monaco…

Nicolas Stival

— 

Le Toulousain Oscar Trejo dominé de la tête par le Parisien Thiago Silva lors du match de Ligue 1 entre le PSG et le TFC, le 7 novembre 2015 au Parc des Princes.
Le Toulousain Oscar Trejo dominé de la tête par le Parisien Thiago Silva lors du match de Ligue 1 entre le PSG et le TFC, le 7 novembre 2015 au Parc des Princes. — Thibault Camus/AP/SIPA

Après une première moitié de saison désastreuse, « couronnée » par une avant-dernière place de Ligue 1, le TFC vit un mois de janvier de folie. Tombeur de Sannois-Saint-Gratien (CFA) samedi en Coupe de France (0-5), l’équipe de Dominique Arribagé va disputer six rencontres en trois semaines à partir de samedi, dont quatre de L1.

>> A lire aussi : En 16es de finale de Coupe de France, le PSG recevra Toulouse

Le sort a particulièrement « gâté » les Violets puisqu’il leur propose un déplacement au Parc des Princes face au PSG le 19 ou 20 janvier en 16es de finale de Coupe de France, quelques jours à peine après avoir accueilli ces invincibles Parisiens, le 16.

« Ce mois de janvier était déjà musclé avec le déplacement à Reims, les réceptions de Marseille (en quart de finale de Coupe de la Ligue) et Paris, puis le déplacement à Monaco, observe l’entraîneur Dominique Arribagé sur le site du club. Avec cette opposition en plus, nous aurons un challenge physique à relever, en défiant une véritable armada. »

Pour les simples amateurs de foot, les venues de Marseille (le 13) et de Paris trois jours plus tard, dans un Stadium de 33.000 places en configuration Euro 2016, constituent les points d’orgue de ce début d’année.

Reims et Guingamp, les vrais sommets

Mais les supporters du TFC savent que les deux matchs les plus importants sont les affiches les moins clinquantes. Toulouse jouera en effet une partie de sa survie en Ligue 1 face à deux concurrents pour le maintien. Tout d’abord samedi à Reims, 17e et premier non-relégable, avec quatre points de plus que les Violets. Ensuite le 30 janvier contre Guingamp au Stadium, actuel 18e.

Entre toutes ces rencontres et les mouvements liés au mercato d’hiver, qui fermera le 1er février à minuit, les fans du TFC ne vont pas s’ennuyer lors des prochaines semaines.