Grippe aviaire: Un nouveau foyer détecté dans un élevage du Lot

SANTE Les autorités ont identifié lundi un foyer d’influenza aviaire H5N1 à Miers, une commune du Lot. C’est le 66e dans le Sud-Ouest depuis le début de l’épizootie…

Beatrice Colin

— 

Illustration d'un élevage de volailles.
Illustration d'un élevage de volailles. — Rafael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

Un nouveau foyer de grippe aviaire a été détecté lundi dans un élevage situé sur la commune de Miers, dans le Lot.

>> A lire aussi : Dans le Sud-ouest, huit nouveaux cas de grippe aviaire détectés

Pour éviter la propagation de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N1, une zone de protection a été mise en place sur les communes de Miers, Alvignac, Padirac, Thégra, soit un périmètre de 3 km autour du foyer contaminé, indique la préfecture du Lot dans un communiqué.

 

Une surveillance renforcée a aussi été déployée sur les communes avoisinantes : Autoire, Bétaille, Bio, Carennac, Couzou, Floirac, Gintrac, Gramat, Lavergne, Montvalent, Prudhomat, Puybrun, Rignac, Rocamadour, Saint-Michel Loubejou, Saint-Médard-de Presque, Saint-Jean Lagineste, Tauriac, Mayrinhac-Lentour, Saignes, Loubressac, Vayrac.

Sept départements du Sud-Ouest touchés

C’est le 66e foyer d’influenza aviaire détecté dans le Sud-Ouest de la France. Au total, sept départements sont touchés. Dans le Lot, les précédentes suspicions de cas ont été levées rappellent les services de l’Etat.

>> A lire aussi : Le virus de la grippe aviaire n’est pas transmissible à l’homme, rappellent les autorités

Ils rappellent aussi que cette grippe aviaire n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.