L'attaquant de Lorient Benjamin Jeannot a signé un doublé en moins de deux minutes face au TFC en Ligue 1, le 5 décembre 2015 au Stadium de Toulouse.
L'attaquant de Lorient Benjamin Jeannot a signé un doublé en moins de deux minutes face au TFC en Ligue 1, le 5 décembre 2015 au Stadium de Toulouse. — P. Pavani / AFP

FOOTBALL

Lorient: Auteur d'un doublé en 49 secondes, Benjamin Jeannot plombe le TFC

Très réaliste, comme son équipe de Lorient, l'attaquant Benjamin Jeannot et ses deux buts express ont contribué à la chute de Toulouse à domicile, en Ligue 1...

Alban Lafont se souviendra de ce 5 décembre 2015. Le tout jeune gardien du TFC (16 ans) a concédé la première défaite de sa carrière naissante en Ligue 1, au bout de son troisième match, samedi contre Lorient (2-3). Et il a pris ses deux premiers buts en 49 secondes à peine, des pieds du même homme, Benjamin Jeannot.

>> A lire aussi : Souvent séduisant, le TFC rechute pourtant contre Lorient

Alors que son équipe, méconnaissable en première période, était menée à la pause, l’attaquant breton de 23 ans a d’abord exploité, de près et du gauche, un bon centre de Maxime Barthelmé (47e). Sur le coup d’envoi, le FCL et son attaquant ont vite récupéré le ballon.

« Je suis à 20 ou 25 mètres, je vois une fenêtre de tir, raconte le héros du soir. Je connais ma frappe [du droit] et je la mets au fond. » Avec l’aide bien involontaire d’Issa Diop, le jeune défenseur du TFC, qui dévie légèrement la trajectoire…

 

Pas toujours épargné par les supporters lorientais, Jeannot a signé samedi au Stadium ses quatrième et cinquième buts de la saison. Il avait aussi marqué une fois à Toulouse la saison dernière, lors d'une rencontre remportée sur le même score par les Merlus.

Dans l’ombre d’un autre Benjamin

Pas mal pour le numéro trois des attaquants lorientais, derrière Majeed Waris, actuellement suspendu, et un autre Benjamin, Moukandjo. Remplaçant face au TFC, puis passeur décisif pour Mesloub à son entrée à la place de… Jeannot, le Camerounais a déjà marqué onze fois en L1.

« Cela prouve qu’à Lorient, il n’y a pas que Benjamin Moukandjo, il y a aussi Benjamin Jeannot », sourit ce dernier, formé à Nancy avant d'arriver en Bretagne en 2014. Au FCL, il y a aussi pas mal d’autres bons joueurs qui lui permettent de pointer à quatre petits points du podium, à deux journées de la fin de la phase aller du championnat.