Toulouse: Deux nouveaux repreneurs intéressés par le voyagiste Fram

ECONOMIE Après Karavel, c'est au tour de NG Travel et de DocteGestio de déposer un dossier de reprise pour Fram, qui a déposé le bilan le 26 octobre…

N.S.

— 

Les locaux de l'agence de voyage Fram au centre-ville de Toulouse, le 5 septembre 2012.
Les locaux de l'agence de voyage Fram au centre-ville de Toulouse, le 5 septembre 2012. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Le groupe Karavel n’est plus seul  sur les rangs pour reprendre Fram. Le voyagiste français indique mercredi dans un communiqué de presse que deux autres dossiers ont été déposés au tribunal de commerce de Toulouse.

670 employés à Toulouse

NG Travel et le groupe DocteGestio se sont manifestés avant la date limite de dépôt, fixée mardi soir. Ces offres « proviennent d’industriels sérieux et permettraient de garantir un avenir pérenne pour Fram et une très grande majorité de ses salariés, avec des objectifs de développement ambitieux », assure le communiqué du groupe toulousain aux 670 employés.

>> A lire aussi : Fram en redressement, dans l’attente d’une éventuelle reprise

Créé en 1949, fort d’une cinquantaine d’agences en propre, l’un des plus gros voyagistes français a déposé le bilan le 26 octobre. Karavel avait émis une offre de reprise trois jours plus tard.

Les trois candidats seront entendus le 18 novembre, lors de la prochaine audience du tribunal de commerce de Toulouse, selon le communiqué de Fram.