Ariège: Trois mineurs interpellés pour les dégradations du cimetière de Mazères

JUSTICE Diverses inscriptions peintes sur les sépultures avaient été découvertes le 1er novembre dans la commune ariégeoise…  

Béatrice Colin

— 

Les dégradations ont été découvertes par des habitants venus se recueillir dimanche pour la Toussaint.
Les dégradations ont été découvertes par des habitants venus se recueillir dimanche pour la Toussaint. — Mairie de Mazères

Le 1er novembre, en arrivant au cimetière pour déposer des fleurs sur la tombe de leurs défunts à l’occasion de la Toussaint, des habitants de Mazères avaient eu la mauvaise surprise de découvrir des inscriptions sur plusieurs sépultures.

>> A lire aussi : Dégradations et tags « satanistes » au cimetière de Mazères

La gendarmerie de l’Ariège a interpellé samedi trois mineurs, auteurs présumés de ces inscriptions. Les jeunes de 15, 16 et 17 ans, originaires de la commune, ont été remis en liberté dimanche et seront reconvoqués plus tard pour connaître les suites judiciaires données à cette affaire.

Plainte du maire

Aux lendemains des faits, les enquêteurs penchaient pour une fin de soirée Halloween qui avait mal tourné. Ils avaient retrouvé des inscriptions de type satanistes « 666 », mais aussi des étoiles de David ou les tags « Hitler » et « Staline ».

« Que l’on parle de dégradations, de profanations ou de tags, le résultat est toujours le même, une atteinte au respect dû aux morts. Souhaitons que les investigations puissent permettre d’appréhender les coupables et que ces actes inacceptables soient suivis d’une réponse pénale particulièrement ferme », réclamait la municipalité de Mazères dont le maire avait porté plainte.