Toulouse: Sa France à lui est brassée, un nageur de haut-niveau répond à Nadine Morano

SOCIETE Le nageur toulousain Ganesh Pedurand répond à Nadine Morano sur sa « France de race blanche ». Son post fait des vagues…

Helene Menal

— 

Ganesh Perdurand est champion de France du 200 mètres 4 nages.
Ganesh Perdurand est champion de France du 200 mètres 4 nages. — Damien Meyer - AFP

Il conseille à Nadine Morano « d’allumer [sa] télévision ou simplement de [se] promener au bord d’un bassin, dans un stade ou le long d’un tatami », histoire de vérifier que sa France judéo-chrétienne « de race blanche » est à côté de la plaque. Ganesh Pedurand, nageur de haut-niveau licencié aux Dauphins du Toec, à Toulouse, a choisi son blog pour renvoyer l’eurodéputée dans ses vingt-deux.

 

>> Lire aussi : Propos sur la « race blanche » : Nadine Morano visée par une plainte

Le sportif, d’origine guadeloupéenne, appuie ses arguments sur son expérience sportive. Le champion de France du 200 mètres 4 nages vibre quand il entend la Marseillaise et tient à le faire savoir. La France, dit-il notamment, est « un pays laïc d’origine multi-culturelle où le sport est la meilleure preuve que les successions d’immigrés et d’anciens colonisés ne sont pas des envahisseurs, mais un apport bénéfique à notre société.

Sur les réseaux sociaux, la lettre ouverte de Ganesh Pedurand fait le buzz. Mais Nadine Morano n'a pas encore répliqué.