Sivens: Une sculpture en hommage à Rémi Fraisse apparaît en pleine nuit

SOCIETE Un an après la mort du jeune militant, l'énorme sculpture préfigure la marche d'hommage qui lui sera dédiée dimanche...

H.M. avec AFP

— 

La sculpture apparue sur le site de Sivens quelques jours avant le premier anniversaire de la mort de Rémi Fraisse.
La sculpture apparue sur le site de Sivens quelques jours avant le premier anniversaire de la mort de Rémi Fraisse. — Eric Cabanis - AFP

Une énorme main en pierre qui tient une planète Terre faite de roues de charrette. L’énorme monument - 1,8 tonne et plus de deux mètres de haut - a fait son apparition dans la nuit de lundi à mardi sur le site de barrage controversé de Sivens.

 

Il « rend hommage à la mémoire de Rémi Fraisse, tombé sous les tirs des gendarmes il y a un an, et à toutes celles et ceux qui continuent à lutter pour l’environnement et l’humanité, explique un membre du groupe « La pelle masquée », à l’origine de cette apparition.

Dimanche pourrait être une journée tendue

Rémi Fraisse avait 21 ans. Il est mort dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014 dans des heurts entre les opposants au barrage et les gendarmes. L’enquête est toujours en cours mais le gendarme qui tiré la grenade offensive a été exonéré par l’inspection générale de la gendarmerie en décembre 2014.

Dimanche, jour du premier anniversaire de la mort du jeune militant, une marche de recueillement est organisée sur le site. Les écologistes Cécile Duflot, José Bové et Gérard Onesta, tête de liste aux Régionales en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, sont annoncés.

>> Lire aussi : Un an après, une marche pour Rémi Fraisse

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs envisagent aussi de manifester non loin de là, en faveur du barrage qui doit désormais être construit dans une « version light ».

Le collectif qui organise la marche de recueillement craint que cette contre-manifestation n’entraîne des tensions. La préfecture du Tarn doit rencontrer les deux parties d’ici à jeudi et dire si elle interdit l’un ou l’autre des manifestations, voire les deux.