Toulouse: Ils transforment les visites touristiques en murder party

INSOLITE Ces guides en costumes pimentent la visite par des jeux de rôle grinçants...

Helene Menal

— 

Manu et Luca, des guides inquisiteurs dans les rues de Toulouse.
Manu et Luca, des guides inquisiteurs dans les rues de Toulouse. — Geeksandguides

Si vous croisez dans la Ville rose un grand échalas barbu, encapuchonné, et tout de noir vêtu poursuivi par une foule empressée, pas d’affolement. Il y a de fortes chances que ce soit Manu, guide de son état, dans sa tenue de « frère inquisiteur ».

Quant à ceux qui le pourchassent, il s’agit d’un groupe de touristes qui ont fait le choix d’une visite décalée en troquant leur banale carte du centre ancien pour un dé à dix faces. Bienvenue dans l’univers ludo-médiéval des « Geeks and guides » qui mettent du piment dans le tourisme pépère. « Dans la vie, nous sommes passionnés de jeux de rôle et comme nous avons aussi un BTS de tourisme, nous avons eu envie de transposer notre passion à la visite de lieux touristiques », souligne Alexia Thilbault, une des cofondatrices.

Un moine littéralement mort de peur

Les « Geeks and guides » sévissent à la demande dans les châteaux cathares de l’Aude et depuis cet été dans les vieilles pierres de Toulouse. Au-delà du folklore médiéval, ils émaillent leurs circuits d’anecdotes parfois grinçantes. Comme cette histoire de « bizutage » dans l’ancien Couvent des Cordeliers : les jeunes moines devaient descendre dans le caveau et planter un clou sur un cercueil dans le noir. Un novice, qui avait cloué sa manche par inadvertance en serait mort de peur, au sens propre du terme.

Un assassin dans le groupe

Toujours dans la même veine, les guides désignent dans le groupe un assassin que les autres doivent démasquer avant la fin de la visite, façon murder party, le tout en deux heures. Le jeu peut se jouer en « mode simple » ou « avancé » selon qu’il s’agit de participants aguerris ou pas.

Ces visites « théâtralisées » d’un nouveau type peuvent être réservées à l’Office de Tourisme. Elles coûtent 8 euros par personne. Comme les autres. Et pour les vacances de Toussaint, les inquisiteurs préparent un nouveau circuit basé sur la mystique d’Halloween.