Toulouse: Elle commande un lionceau, il débarque le soir-même

INSOLITE Une Toulousaine a réalisé son rêve de câliner un lionceau en faisant appel à une conciergerie de l’extrême…  

H.M.

— 

Mathilde et son lionceau.
Mathilde et son lionceau. — Page Facebook Ilmefaut

C’est la version toulousaine de la lampe magique. La boîte « il me faut », créée dans la Ville rose, se présente comme une « conciergerie de l’extrême ». Elle rend, moyennant finances, les services les plus variés. Elle peut, dit-elle, livrer un menu fast-food mais aussi, apparemment, exaucer les souhaits les plus fous. Comme celui de Mathilde, 24 ans, relayé par La Dépêche du Midi et la page Facebook de la conciergerie.

200 euros le calin

Le 5 octobre, la Toulousaine envoie un SMS. « Il me faut un lionceau ». La journée se passe, l’équipe s’active et ne voilà-t-il pas que le soir-même, Mathilde voit débarquer Simba, un lionceau de 6 mois.

Elle n’a pas reçu livraison du bébé fauve. Il est venu avec son propriétaire et dresseur, le temps d’un calin. Selon le quotidien régional, ce rêve exaucé a coûté à Mathilde « environ 200 euros ». Les responsables ne souhaitent pas dévoiler les secrets de leur célérité. Ils se contentent d’expliquer qu’ils répondent aux demandes en toute légalité.