Toulouse: Le locataire d'une résidence seniors meurt dans l'indifférence

SOCIETE Le corps du septuagénaire a été retrouvé plusieurs jours après sa mort dans son appartement de Saint-Geniès-Bellevue, dans la banlieue toulousaine…

N.S.

— 

Localisation de Saint-Geniès-Bellevue, dans la banlieue nord de Toulouse.
Localisation de Saint-Geniès-Bellevue, dans la banlieue nord de Toulouse. — Google Maps

C’est une histoire sordide, qui s’est déroulée à Saint-Geniès-Bellevue, une commune de la banlieue nord de Toulouse. Le corps d’un locataire d’une résidence pour seniors a été retrouvé à son domicile, mardi soir, rapporte La Dépêche du Midi.

Alertés par une odeur pestilentielle, des voisins avertissent les secours. Pompiers et gendarmes ont alors découvert le cadavre du septuagénaire, qui vivait seul, en état de décomposition avancée. Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons et la date de la mort.

« Les personnes âgées sont livrées à elles-mêmes »

Mais des voix s’élèvent pour dénoncer le gestionnaire des lieux. « De senior, cette résidence n’a que le nom, dénonce ainsi une voisine de la victime dans le quotidien régional. Il y a certes une régisseuse mais les personnes âgées sont livrées à elles-mêmes. D’ailleurs il y a beaucoup de jeunes ici ».

Présentée avant sa livraison en 2013 comme une résidence seniors, Bel Canto ne serait selon des représentants du gestionnaire qu’une simple résidence « à vocation seniors », sans soins personnalisés ni médicalisés. La nuance est de taille…