Ligue 1: Le TFC déjà résigné à jouer le maintien

FOOTBALL Toulouse a ramené un nul de son déplacement chez la lanterne rouge, le Gazélec Ajaccio, samedi soir. Son huitième match d’affilée sans succès pour l'actuel 17e de L1…

Nicolas Stival

— 

Le Toulousain Alexis Blin tente d'arrêter l'Ajaccien Issiaga Sylla sous les yeux de Marcel Tisserand.
Le Toulousain Alexis Blin tente d'arrêter l'Ajaccien Issiaga Sylla sous les yeux de Marcel Tisserand. — P. Pochard-Casabianca / AFP

Des sourires qui sentaient bon la victoire. Pourtant, c’est un nul chez la lanterne rouge, toujours bredouille après neuf journées de Ligue 1, que les Toulousains ont accueilli avec soulagement, samedi soir (2-2).

Toulouse : Prêté au Gazélec Ajaccio, Sylla marque pour le TFC qui le chambre sur Twitter

Mené à la pause, le TFC a finalement ramené un point d’Ajaccio, où le Gazélec aurait pu remporter la première victoire de son histoire dans l’élite si la barre d’Ali Ahamada n’avait pas renvoyé une splendide frappe de 25 mètres signée David Ducourtioux (77e). « On joue bien évidemment le maintien, comme l’an dernier, a lâché le milieu Etienne Didot sur beIN Sport. Que voulez-vous qu’on fasse de mieux ? »

Quand on occupe la 17e place de L1 et qu’on court après la victoire depuis huit matchs, pas grand-chose, en effet. « Actuellement, on n’est pas assez performants pour espérer mieux (qu’un nul), a répété l’entraîneur Dominique Arribagé. Il va falloir se remettre au travail et prendre des points si on veut monter rapidement au classement. »

Avec huit petits points au compteur, les Violets gardent toutefois de l’avance sur le trio de relégables Montpellier (quatre points), Troyes (quatre) et le Gazélec Ajaccio (trois). Les deux semaines de trêve avant la venue de surprenants Angevins permettront sans doute de travailler les coups de pied arrêtés, péché mignon de la défense toulousaine.

Corriger un mental en flanelle semble plus ardu : cette saison, les hommes d’Arribagé ont réussi à ouvrir le score six fois, la dernière samedi en Corse. Pour zéro victoire au final…