Toulouse: Goicoechea, Ahamada... La guerre des goals relancée au TFC?

FOOTBALL Les performances décevantes de Mauro Goicoechea mettent le gardien uruguayen sous pression, alors qu’Ali Ahamada patiente sur le banc…

Nicolas Stival

— 

Ali Ahamada, le gardien du TFC, lors du match de Ligue 1 contre Monaco, le 5 décembre 2014 au Stadium de Toulouse.
Ali Ahamada, le gardien du TFC, lors du match de Ligue 1 contre Monaco, le 5 décembre 2014 au Stadium de Toulouse. — F. Lancelot / Sipa

En manque de certitude au poste de gardien depuis six ans et le départ de Cédric Carrasso, le TFC a vécu la pénible saison dernière au rythme d’une alternance entre Zacharie Boucher et Ali Ahamada, aussi peu convaincants l’un que l’autre. Cet été, Boucher est parti à Auxerre (Ligue 2) et Mauro Goicoechea a débarqué d’Arouca, au Portugal, contre environ 900.000 euros. Tout sauf une réussite pour l’instant, derrière une défense bien fébrile, il est vrai.

VIDEO. TFC : Son gardien Goicoechea fait une nouvelle boulette, Toulouse coule à Bastia

A priori, Goicoechea reste le numéro 1

Fautif à Rennes (3-1), déficient samedi à Bastia (3-0), souvent quelconque le reste du temps, l’Uruguayen de 27 ans devrait toutefois garder son poste samedi sur la pelouse du Gazélec Ajaccio.

Mais ensuite ? « Nous allons travailler pour qu’il soit meilleur dans les semaines à venir, a indiqué Dominique Arribagé samedi soir, après la défaite à Bastia. Il y a un effectif avec des joueurs à plusieurs postes, rien n’est fermé, Nous ferons le constat lors des prochaines semaines. » Une forme d’ultimatum lancé à son habituel titulaire ?

Ahamada en recours?

Lors de sa prise de fonction en mars 2015, Arribagé avait choisi de relancer Ali Ahamada au détriment de Zacharie Boucher. Le TFC s’était sauvé, sans que le Franco-Comorien ne réalise des matchs inoubliables.

L’ancien titulaire s’est rassis sur le banc cet été. On imagine mal revoir le gardien de 24 ans, capable du meilleur comme du pire, dans la peau d’un titulaire. Mais si Goicoechea et l’actuel 16e de L1 continuent de couler…

Et derrière ?

Les qualités techniques de Marc Vidal, le numéro 3 du poste, sont indéniables. Mais son mental parfois friable l’a jusqu’à présent empêché de percer au plus haut niveau. En outre, l’Aveyronnais de 24 ans est blessé à une main pour encore quelques semaines.

Reste le numéro 4, le très jeune Numan Bostan. Le gardien de 17 ans vient de signer un premier contrat professionnel de quatre saisons. Pour Arribagé, il représente « l’avenir » du TFC. Pas à très court terme, toutefois : Bostan doit rejoindre l’équipe de France U17 le 5 octobre, pour un stage suivi de la Coupe du monde de la catégorie, au Chili (17 octobre - 8 novembre).