VIDEO. TFC: Son gardien Goicoechea fait une nouvelle boulette, Toulouse coule à Bastia

FOOTBALL Après ce revers en Corse, les Violets restent sur sept matchs sans victoire en Ligue 1…

Nicolas Stival

— 

Le gardien de Toulouse Mauro Goicoechea concède le deuxième but bastiais marqué par Sébastien Squillaci.
Le gardien de Toulouse Mauro Goicoechea concède le deuxième but bastiais marqué par Sébastien Squillaci. — P. Pochard-Casabianca / AFP

Une claque. Le TFC a largement perdu son duel entre équipes moribondes, samedi à Bastia (3-0). Les Corses, qui restaient sur quatre défaites d’affilée, ont corrigé des Toulousains dont l'unique succès remonte au 9 août contre Saint-Etienne, lors de la première journée (2-1). Peu rassurant depuis le début de saison, déjà clairement fautif à Rennes, Mauro Goicoechea s’est de nouveau « illustré » à Furiani.

Pas forcément impérial sur le premier but de Julian Palmieri (8e), le nouveau gardien uruguayen s’est carrément déchiré sur la seconde réalisation corse : une tête assez anodine du défenseur bastiais Sébastien Squillaci mal contrôlée par Goicoechea et repoussée de la poitrine sur le même Squillaci (31e). L’ancien international plantera même un doublé juste avant la mi-temps (43e)…

Pas aidé par une défense inédite où le milieu Alexis Blin a évolué latéral gauche, l’ancien portier, entre autres, de l'AS Rome et d’Arouca (L1 portugaise) a souffert de la comparaison avec son homologue corse. Excellent dans l’ensemble, Jean-Louis Leca s’est en particulier montré décisif sur une frappe à bout portant de Martin Braithwaite, qui aurait pu permettre au TFC d’égaliser à un partout (25e).

Arribagé : « Je suis inquiet pour la suite »

« Le gardien adverse a fait un meilleur match que le nôtre ce soir, admet Dominique Arribagé sur le site officiel du club. Maintenant, nous allons travailler pour qu’il soit meilleur dans les semaines à venir. » La pression est sur Goicoechea, déjà clairement fautif à Rennes (3-1), le 29 août.

« Je suis inquiet pour la suite, lâche plus généralement l’entraîneur du 16e de Ligue 1. Je pensais qu’on avait les moyens de faire mieux dans ce championnat, mais maintenant il faudra que je voie des hommes en face de moi dans le vestiaire pour faire face au défi du maintien. »

Samedi, le TFC reviendra en Corse. Pour y défier le Gazélec Ajaccio, un promu qui n’a toujours pas gagné en huit journées.