Toulouse: Le troisième procès AZF aura lieu en janvier 2017 à Paris

JUSTICE A la veille des commémorations de l'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001, la Cour d'appel de Paris a indiqué que le troisième procès aurait lieu dans plus d'un an...  

Béatrice Colin

— 

Douze ans après l'explosion de l'usine chimique AZF à Toulouse, la commémoration de la catastrophe du 21 septembre 2001 a réuni samedi environ 500 personnes, en ordre dispersé comme chaque année, signe d'une division persistante sur l'explication du sinistre
Douze ans après l'explosion de l'usine chimique AZF à Toulouse, la commémoration de la catastrophe du 21 septembre 2001 a réuni samedi environ 500 personnes, en ordre dispersé comme chaque année, signe d'une division persistante sur l'explication du sinistre — Rémy Gabalda AFP

Lundi, les Toulousains commémoreront l’explosion de l’usine AZF, qui a fait 31 morts le 21 septembre 2001 et a marqué la Ville rose durablement. A la veille de cette journée, une association de victimes a reçu la confirmation de la Cour d’appel de Paris que le troisième procès de la catastrophe aurait lieu à Paris en janvier 2017.

Demande d’une délocalisation des magistrats parisiens

Cet ultime épisode judiciaire fait suite à l’annulation, le 13 janvier dernier, de l’arrêt de la cour d’appel de Toulouse de 2012 par la Cour de Cassation.

AZF : Vers un nouveau procès, plus de treize ans après l’explosion

« C’est une réponse à un courrier que j’avais envoyé. Le fait que cela se tienne à Paris est une "survictimisation" pour les victimes. Nous allons solliciter la Garde des Sceaux pour qu’elle prenne une ordonnance afin que ce soit les trois magistrats, dans le cadre d’une cour foraine, qui se déplacent à Toulouse et non les 3.000 victimes à Paris », indique Stella Bisseuil, l’avocate de l’association de familles endeuillées.

Depuis l’annonce de l’annulation du jugement, et donc de la condamnation du directeur de l’usine et de la société Grande-Paroisse, filiale de Total, les sinistrés et victimes n’ont de cesse de réclamer que le procès se tienne à Toulouse.

Réflexion sur une plainte

D’autant que la cassation a été justifiée par une erreur de forme : pour la plus haute juridiction il existait un doute possible sur l’impartialité d’une juge lors du procès en appel, cette dernière étant aussi membre d’une association de victimes.

AZF : les familles des victimes « effondrées » après l’annulation de la condamnation

« Après la catastrophe industrielle, nous sommes confrontés à une catastrophe judiciaire. Les victimes subissent les errements de certains et nous réfléchissons à déposer une plainte auprès du conseil supérieur de la magistrature », indique Thierry Carrère, l’avocat de l’association des sinistrés du 21 septembre.