Toulouse: Le Stade Toulousain va pouvoir (enfin) rejouer au Stadium

RUGBY Après le couac des lignes de touche trop pentues, la mairie a obtenu de la Fédération française de rugby une dérogation de deux ans pour mettre le terrain aux normes…  

Helene Menal

— 

Une réfection précédente de la pelouse du Stadium.
Une réfection précédente de la pelouse du Stadium. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Il y aura un Stadium sous le sapin du Stade Toulousain. Fin décembre, les Rouge et Noir accueilleront bien le RC Toulon dans le « Petit Wembley » dont ils n’ont pas foulé la pelouse depuis le 10 mai 2013. La cure d’abstinence a bien failli être beaucoup plus longue. Petit rappel : au cœur de l’été la mairie confirmait que le Stadium rénové à grands frais pour l’Euro 2016 n’était malheureusement plus aux normes de la Fédération française de Rugby (FFR). En cause, des bords de touche trop pentus, et donc dangereux pour qui s’y jette trop rudement.

Toulouse : Le Stadium devrait remonter la pente pour accueillir des matchs de rugby

Mais la tuile est réparée. Lundi, le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (LR), a reçu un courrier de la FFR. Cette dernière consent à une dérogation pour une période de deux ans. Elle autorise les matchs de rugby au Stadium, sur une pelouse de 66 mètres de large au lieu de 68.


Lors de la trêve de la Ligue 1 en novembre, des travaux d’adaptation seront menés pour créer un dégagement de 3,50 mètres sur le côté nord du terrain. Mais celui-ci ne sera définitivement élargi côté sud qu’à l’intersaison 2016, soit après l’Euro.

Deux autres matchs fin mars

Le maire a précisé ce mercredi que l’UEFA, le Stade Toulousain et la FFR « ont validé cette solution le 1er septembre », et que le TFC et Fédération française de Football (FFF) ne s’y sont pas opposés. Ces nouveaux travaux coûteront 190.000 euros qui seront puisés dans la provision qui avait été budgétisée en cas de pépin.


Le Stade Toulousain aura droit à deux autres matchs au Stadium cette saison, au début du printemps. D’ici là, les problèmes d’intendance soulevés par les supporters devraient être réglés.