Tarn-et-Garonne: Les recours contre l'élection de Jean-Michel Baylet examinés

DEPARTEMENTALES Le recours de deux opposants était examiné par le tribunal administratif de Toulouse ce mardi matin. La rapporteure publique a demandé leur rejet...

Beatrice Colin

— 

Le 30 aout 2011. Portrait Jean-Michel Baylet. // V. WARTNER / 20 MINUTES
Le 30 aout 2011. Portrait Jean-Michel Baylet. // V. WARTNER / 20 MINUTES — V. WARTNER / 20 MINUTES

Il faudra deux à trois semaines pour savoir si Jean-Michel Baylet conserve son siège d’élu au Conseil départemental du Tarn-et-Garonne. C’est le temps que devrait mettre le tribunal administratif de Toulouse pour délibérer. Ce mardi, il examinait les recours déposés par deux anciens rivaux du patron du PRG contre son élection aux départementales sur le canton de Valence d’Agen, critiquant les conditions du scrutin de mars dernier.

Elu au premier tour en binôme avec Christiane Le Corre grâce à 50,60 % des voix, contre 28,78 % pour le FN et 13,07 % pour l’UMP, Jean-Michel Baylet occupait encore la présidence de la collectivité à l’époque.

La rapporteure publique demande le rejet des recours

Selon ses adversaires, il se serait servi des publications de l’époque pour faire campagne, ainsi que des colonnes de La Dépêche du Midi dont il est le patron. « Un système Baylet », dénoncé à la barre par le candidat du Front national, Patrice Charles.

Des arguments qui n’ont pas été retenus par la rapporteure publique qui a demandé le rejet des recours.